Session Extraordinaire: l'UDSP n'a aucune considération pour la population

Publié le par Jean-Christophe BOUISSOU

Ne pouvant contrer l'efficacité et le travail fourni par le gouvernement de TO TATOU AI'A, l'UDSP n'a trouvé d'autres moyens que de ralentir constamment le débat sur le collectif: Abus et non respect du réglement intérieur qui régit les débats, discussions hors sujets, arrivées tardives en session (10h45 au lieu de 9h chaque jour), tous les moyens sont bons pour retarder l'approbation du collectif 2008. Et ceci, en dépit du coût considérable de l'ouverture d'une séance. En pratiquant une politique déconstructive, l'UDSP n'a aucune considération pour la population- tant pour les sympathisants de To Tatou Ai'a que pour leurs propres sympathisants.

Cliquez ICI , pour accéder au courrier des présidents de groupe TO TATOU AI'A et TE MANA O TE MAU MOTU, adressé au président de l'assemblée.

Publié dans Documents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article