Lancement des « Cyber-bases Polynésiens » : des espaces publics pour mieux communiquer

Publié le par Jean-Christophe BOUISSOU

Le conseil des ministres a pris acte d’une communication du ministre des finances, en charge du développement de l’économie numérique, sur la préparation d’une convention fixant les modalités d’un partenariat quadripartite entre le Pays, l’OPT, la Caisse des Dépôts et Consignations et les communes pour le financement et le déploiement des cyber-bases polynésiennes.

 

Favoriser l’accès de tous aux nouvelles technologies

Ce projet vise à la création d’un espace public numérique (EPN) ayant vocation d’initier et de sensibiliser tous les Polynésiens - en particulier les publics les plus défavorisés et éloignés de ces technologies - à l’internet et aux outils multimédia. Il ambitionne également de rendre les utilisateurs plus autonomes dans l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Le fonctionnement des Cyber-bases propose, dans ses grandes lignes, des accès individuels à l’internet ainsi que des activités de groupe autours de ces nouvelles technologies. A titre d’exemple et durant les horaires d'accès libre, le matériel de l'espace multimédia est disponible pour des usages personnels sous la surveillance d’un animateur qui peut offrir une aide si nécessaire.

Des créneaux horaires sont par ailleurs réservés à un accompagnement personnalisé à destination des personnes ou des associations qui souhaitent mener à terme un projet spécifique. Enfin, des ateliers d'initiation permettent, en groupe, de découvrir différents usages numériques sur des thématiques variées.

Partenariat quadripartite

La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) participera à l’investissement initial nécessaire à la mise en place d’une Cyber-base. Ce cofinancement pourra également concerner la valorisation d’espaces existants, conformément à la Charte de labellisation tels que les espaces web du Fare Tamahau et du Fare Tauhiti Nui.

La contribution de la CDC s’établit jusqu’à 30 % de l’investissement éligible, hors travaux d’aménagement, dans une limite de trois millions six cent mille francs.

Faa’a et Pirae communes pilotes dés 2008

De son côté, la Polynésie française apportera une aide à l’investissement limitée à quatre millions de francs du budget d’investissement éligible, chaque demande faisant l’objet d’une instruction et sera présentée à la Délégation au Développement des Technologies de l’Information et de la Communication (DDTIC).

Enfin, l’Office des Postes et Télécommunications contribuera au développement des Cyber-bases polynésiennes par la mise en place d’un accès Internet gratuit et de ressources humaines pour un appui technique .

Le ministère du budget, des finances et des pouvoirs publics, en charge du développement de l’économie numérique, souhaite dans un premier temps porter ses efforts sur le déploiement de deux Cyber-bases sur l’année 2008. Les communes de Pirae et de Faa’a ont déjà fait part de leur souhait de participer à ce projet.

Ce réseau d’espace numérique polynésien sera consolidé par le financement de six nouvelles Cyber-bases dès 2009.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article