Oscar TEMARU cherche-t-il la radicalisation politique du conflit social ?

Publié le par Jean-Christophe BOUISSOU

Après environ 15 jours de conflit social, RAUTAHI constate que les revendications syndicales des grévistes n’ont pas encore été étudiées au fond par le Gouvernement.

 

Aujourd’hui, seul le mode de protestation des grévistes a évolué : les blocages sont passés de la rue à des bâtiments institutionnels et administratifs.

 

Nous nous félicitons, à cet égard, de la levée des barrages routiers qui handicapaient fortement la vie de la population.

 

RAUTAHI s’interroge cependant sur la réelle volonté du Président TEMARU de trouver une issue au conflit social.

 

Aujourd’hui, c’est l’enlisement que nous constatons ; comme nous le redoutions.

 

Le Gouvernement dispose pourtant des moyens nécessaires pour négocier une sortie de crise honorable pour toutes les parties.

 

Aussi, RAUTAHI réitère son appel au Président de la Polynésie française pour qu’il instaure enfin un véritable dialogue et s’engage sur des propositions concrètes pour garantir le retour à la paix sociale.

 

Tout comportement ou propos du Président qui ne s’inscrirait pas dans cette démarche, prouverait la volonté délibérée d’Oscar TEMARU de rechercher un règlement politique à ce conflit pourtant social.

Publié dans Archives RAUTAHI 2006

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article