Cindy monte le comité de soutien Moana Nui à Punauiaa

Publié le par RAUTAHI

 

 

 

 

 

Papeete, le 13 Septembre 2010

 

                                 CINDY monte le comité de soutien Moana Nui

                                                                           

SEPTEMBRE-2010-0132.JPG 

 

Jean Christophe BOUISSOU et la 1ère vice-présidente de Rautahi Emma ALGAN, à peine avoir remis les pieds au fenua ce week-end après leur déplacement à Paris où ils ont été reçus par la Ministre Marie Luce PENCHARD, ont repris leur bâton de pèlerin accompagnés de la représentante à l’assemblée Maina Sage et de leurs collaborateurs. Rautahi repart ainsi en tournée d’information initiée voici bientôt trois mois déjà. L’initiative conjuguée à l’opiniâtreté de notre infatigable président semble être payée de retour.

 

Hier soir en effet, c’est un nouveau comité de soutien à RAUTAHI que Jean Christophe a homologué. Voici une dizaine de jours un parau parau raa utuafare avait été organisé à l’initiative de mama Sylvia et papa Haoa (voir l’article du 01/09/2010 « Moana Nui le rebelle » ). Hasard ou respect de la vérité, souvenez-vous, la rencontre avait été un peu « hot » comme disent les jeun’s ; or c’est précisément sur ces terres balayées par le « hupe » de cette soirée animée, mais aussi une bourrasque bien réelle celle-là hier soir, signe prémonitoire de lendemains prolifiques qui, nous n’en doutons plus, iront en se multipliant, c’est je le répète, dans ces lieux que la très active Cindy a décidé de créer le comité de soutien à RAUTAHI.

 

Un comité de soutien de très belle facture composé presqu’exclusivement d’une vingtaine de jeunes qui ont décidé d’accompagner leur championne dans cette noble entreprise.

 

SEPTEMBRE-2010-0136.JPGOccasion rêvée pour l’équipe et le président de raconter devant cette jeunesse attentive et novice en politique, la genèse et le sens chargé de symbolique de l’appellation RAUTAHI :

  • RAU au sens de la diversité : ethnique, culturelle, religieuse, philosophique ; « RAU te Huru » ;
  • TAHI par référence à l’unicité, l’union, le rassemblement de la diversité, « Ho’e » ;
  • Le logo et ses trois couleurs primaires : rouge, vert, bleu dont la superposition donne la perception de la couleur blanche, source de lumière et la synthèse additive le mélange de couleurs ici, de race et d’origine là ;
  • La pirogue figure emblématique de notre société noyée au milieu de l’immensité de l’océan qu’on dit pacifique ;
  • La voilure en forme de triangle conquérant, le fameux triangle polynésien où à partir de Tahiti et de Te Henua Enata que les maohis au cours de leur histoire, partirent à la conquête des autres îles du triangle polynésien : Rapa Nui puis Hawaï et enfin Aotearoa.
  • Les cinq étoiles enfin pour rappeler les 5 archipels de la Société (IDV, ISLV, AUST, TUAM, MARQ), héritage de la modernité.

 

Mais, me direz-vous, est-cela faire de la politique ? La réponse est OUI. Politique, vient du latin « politicus » «  gouvernement de la cité », de la famille du grec « polis » « cité ». « Relatif à la société organisée » nous dit le dictionnaire. La connaissance de la vie en société d’un peuple passe nécessairement par l’appréhension de ses origines, son histoire, ses légendes. A RAUTAHI on sait aussi ce que recouvre le mot « politique ». Une caste politicienne en est malheureusement très éloignée de cette acception, hélas !

 

Bon vent au comité de soutien MOANA NUI !

 

Nous serons ce soir à Punaauia PK 16,5.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article