De Mataiea à Hitia'a, à la résidence Vaihi

Publié le par RAUTAHI

 

 

Hitia'a, le 23 Septembre 2010

 

                                             De Mataiea à Hitia’a, résidence Vaihi.

 

Du couchant au levant, de Mataiea à Hitia’a, l’équipe emmenée par notre président Jean Christophe BOUISSOU continue inlassablement ses rencontres auprès des familles  (parau parau raa utuafare) dans un rituel maintenant bien rôdé. Hier soir, c’était papa André TIHATA, solide gaillard originaire de Raivavae, aujourd’hui habitant la résidence VAIHI, président de l’association qu’il a monté dans le lotissement pour assurer la défense des intérêts de ses membres, qui nous recevait.

 

SEPTEMBRE-2010-0187-1-.JPGHitia’a est aussi une commune de résidence de la famille Coppenrath et c’est en voisine qu’Armelle MERCERON s’est jointe à l’équipe. Notre président a beaucoup apprécié ce geste de l’ancienne ministre de la solidarité, de l’habitat et de la famille en charge de la protection sociale généralisée, la fameuse PSG. Il a d’ailleurs pu mesurer auprès des résidents de Vaihi la popularité d’Armelle par les propos élogieux qui lui ont été spontanément délivrés.

 

 

Après les paroles de bienvenues toujours empreintes de respect envers les invités et d’exhortation de notre hôte, André a développé les différentes étapes de la réalisation de la résidence et les problèmes rencontrés depuis leur entrée dans leur fare début 2010.

 

Les travaux ont démarré courant 2004, les bâtiments de plein pied et un fare pote’e réceptionnés en février 2007, ont connu des fortunes diverses liées principalement au système d’assainissement autonome initialement retenu pour chacun des 30 logements que composent la résidence Vaihi.

 

En raison des fluctuations importantes de la nappe phréatique, d’où l’appellation Vaihi sans doute, l’OPH maître d’ouvrage public a conclu à la « nécessité de réaliser un réseau de collecte des effluents de tous les logements afin qu’ils soient acheminés et traités par une station d’épuration reliée à un tertre d’infiltration ». Ces travaux ont démarré en août 2009 et au terme de quatre années de galère les clés ont été remises en janvier 2010. Néanmoins précise t’il des fissures et autres malfaçons sont relevées et signalées aux services de l’OPH.

 

Autre sujet de préoccupation le montant trop élevé des loyers, problème soulevé dans d’autres parau parau raa ( cf article du 25 août 2010 – teroma II ).

 

Cependant ajoute avec tact papa André, malgré l’éloignement de Papeete il considère la résidence comme un site privilégié. La proximité du lagon où ils vont pécher, le terrain de sport tout proche, le collège un peu plus haut, constituent une chance pour eux contrairement à ce qu’il a pu voir dans d’autres lotissements.

 

Il termina son exposé en demandant à Jean Christophe d’étudier la possibilité de leur attribuer quelques hectares des terres domaniales situés derrière la résidence pour servir de plantation : le Raivavae qu’il est, est aussi un amoureux de la terre. Il souhaite dans ces circonstances initier les jeunes du quartier à l’agriculture, car beaucoup ne disposent pas d’un emploi. Une lettre dans ce sens sera transmise par l’association au Président du pays avec le soutien de JCB afin qu’une attribution de terre agricole soit effective le plus tôt possible.

 

Plusieurs autres interventions des participants à la réunion, dont celle très remarquée de Jeannot VP de l’association et originaire de Raiatea, venaient corroborer les observations de papa André, auxquelles s’ajoutaient leurs propres critiques, comme par exemple le problème des nonos et des fourmis, fléaux sans doute liés à la nappe phréatique sous jacente qu’il conviendrait d’éradiquer.

 

Jean Christophe sensible à ces critiques a promis  à papa André de revenir en journée les visiter afin de mieux se rendre compte des problèmes soulevés et des actions qui pourraient être engagées.

 

Le parau parau s’est prolongé jusque tard dans la soirée à la satisfaction de papa André et des résidents de Vaihi.

 

Merci à papa André.

 

Lundi 27 septembre retour sur FAA’A lotissement Teroma II. Ils se mobilisent du côté de Teroma ! 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article